Tout ce que vous verrez et entendrez sur ce site a été fait par moi.

Partagez ce que vous voulez avec qui vous le voulez, mais si c'est pour faire des sous, avisez-moi.

tremblayaubert@gmail.com

Si vous voulez savoir qui est Aubert...

En 1963, la famille débarque à Montréal, en plein centre-ville. Moi qui n'a jamais trop aimé l'asphalte, je continue pendant des années à aller passer l'été chez une de mes tantes du Lac-Saint-Jean.

Mon enfance a donc été bicolore, entre l'hôtel acheté par mon père à Montréal et les forêts du Lac-Saint-Jean, entre les jeux de ruelle et la pêche à la truite, entre les vapeurs d'essence et l'odeur des épinettes, entre les gangs de rue et les maringouins.

Début adolescence, une de mes sœurs m'enseigne le principe des accords. Une autre me donne sa vieille guitare. J'ai écrit mes premières chansons à 17 ans, et j'ai chanté à l'occasion dans un bar ou sur les scènes de l'université où j'ai étudié l'agronomie.

CD des Paparentules, Le bois voulait pas, avec Lucia Flores

À 24 ans je suis allé vivre en Uruguay, après avoir rencontré celle qui allait être la mère de mes enfants, Lucia Flores. J'ai chanté des chansons québécoises dans les Alliances françaises du pays et j'ai adapté en français par la suite quelques chansons uruguayennes et argentines.

Je suis revenu au Québec en 1986 et devenu père en 1995. J'ai alors commencé à écrire des chansons pour enfants. Lucia et moi on a fondé le groupe Les Paparentules et monté un spectacle de chansons et de marionnettes qu'on a présenté dans plusieurs villes du Québec. En 1999, j'ai fondé un nouveau groupe, Les Aubergistes, de cinq personnes, et donné quelques fois le spectacle L'Hôtel de l'étourderie. Le groupe est ensuite devenu un duo, avec Marie-Pier Genest  avant de disparaître en 2013 .

En 2002 je me suis décidé à présenter aussi mes chansons " pour grands ". Quelques unes ont été diffusées à la radio de Radio-Canada et dans des radios communautaires.

Avec mon ex-conjointe, j'ai fondé en 2008 un groupe d'échanges de textes et de chansons, les Parfaits inconnus qui a existé jusqu'en 2018. C'est la réalisation dont je suis le plus fier. Une réunion par mois, dans la galerie d'art de Gérard Boulanger, à Cap-Rouge.

Dans ma vie professionnelle je suis journaliste-réalisateur pour l’émission La Semaine verte, de Radio-Canada, depuis 1995.

J'ai fondé la même année un groupe de chansons brésiliennes, Braziou, que j'ai quitté en 2009 et qui est, je crois, disparu lui aussi depuis.

Je continue à faire divers spectacles de chansons, pour enfants ou grands, notamment avec le groupe Le chemin qui marche, et je produis des vidéos pour divers organismes.

Pochette du CD Chansons de librairie, produit en 2015

Bien sûr, je m'amuse encore à enregistrer des chansons et les grouper sur des CD, comme mes Chansons de Librairie. Avec la voix et les idées de ma conjointe actuelle, Nicole Robert.